Publié : 24 novembre 2011

Ciné-Lycée présente le 5 décembre : Taxi Driver - " You talkin’ to me ?"

Taxi Driver est un film hanté, le récit d’une descente aux enfers où l’auteur de la virée sanglante se retrouve ironiquement et malgré lui transformé en héros populaire par les médias.

JPEG - 30.9 ko
c’est beau une ville, la nuit... surtout de loin !


Au départ, il y a le scénario de Paul Schrader, écrit en cinq jours, où il a exorcisé le souvenir de ses années de galère , lorsque, plaqué par sa copine, il traînait entre deux cuites dans les cinés porno de Los Angeles.


Ajoutez le metteur en scène Martin Scorsese, et ses acteurs-fétiches, Harvey Keitel et Robert de Niro. Trois habitués du monde de la rue et de ses dangers, qui, dans Mean Streets, ont déjà fait coulé l’hémoglobine sur les trottoirs de Little Italy.

JPEG - 19.9 ko
" Sport " (Harvey Keitel), maquereau sans envergure, et Travis ( Robert de Niro) , justicier à la dérive


Ajoutez encore la belle et inaccessible Cybill Shepperd , et Jodie Foster au tout début de sa carrière dans un rôle de prostituée enfant…

JPEG - 6.4 ko
trop blonde, trop instruite, trop belle pour Travis
GIF - 31 ko
Iris ( Jodie Foster ), la prostituée mineure que Travis s’est mis en tête de défendre


Et voilà comment on fabrique un film plus noir que noir, tellement saisissant qu’il a poussé un de ses fans, John Hinckley Junior, à harceler Jodie Foster et à effectuer une tentative d’assassinat sur le président Ronald Reagan

Vétéran tout juste démobilisé du Vietnam, Travis Bickle est chauffeur de taxi à Manhattan.

JPEG - 14.8 ko
La scène mythique où Travis s’entraîne devant le miroir et à faire feu sur des adversaires imaginaires a été totalement improvisée par Robert de Niro


Solitaire, en proie aux insomnies et aux idées noires, il éprouve un dégoût croissant pour la débauche et la crasse de la ville. Armé jusqu’aux yeux, il attend le prétexte qui lui permettra de déchaîner sa violence.( cliquez pour voir la scène du miroir " are you talking to me ? ")


http://www.youtube.com/watch?v=4e9C...


JPEG - 17.6 ko
Travis braque son index comme une arme vers l’écran - ultime répétition avant le passage à l’acte


A l’issue d’un flirt maladroit avec l’ assistante d’un sénateur (Cybill Sheperd ), furieux d’avoir été éconduit, il décide d’assassiner l’homme politique.


JPEG - 9 ko
Coupe de cheveux "iroquoise" de celui qui n’a plus rien à perdre


Repéré par le service d’ordre, il se rabat alors sur un dernier baroud de justicier urbain sordide et dérisoire...


JPEG - 25.9 ko
" shoot me ! "

5 Messages

  • Ciné-Lycée présente le 5 décembre : Taxi Driver - " You talkin’ to me ?"

    Décembre 2011, par Olivia

    Votre article est tout à fait attractif ! Vous y avez dépeint l’exacte atmosphère de Taxi Driver. Cette atmosphère vicieuse et nocturne vue à travers les systématiques vitres du taxi du protagoniste. NY sous un autre jour, ou plutôt le NY de l’ombre et du caché, réseau de prostitution et de proxénètes ; c’est du Scorcese. Ce film à petit budget m’a fait ouvrir grand les yeux ; la musique jazz était également envoûtante.